sport

SPORTIF ET ALIMENTATION

 

Deux exemples

  • L ‘arrêt de la compétition et la peur de grossir : Isabelle la reine du badminton et Sonia la patineuse sur glace ont décidé d ‘arrêter la compétition à la fin de l ‘année. Elles sont très inquiètes à l‘idée de grossir comme cela s‘est produit pour leurs ex-collègues. Elles veulent savoir comment aménager leur alimentation avant la fin de la saison pour éviter ce phénomène fréquent.
  • Alimentations en fonction du sport : Pierre adepte des marathons et Jacques rugbyman veulent améliorer leurs performances en adaptant leur alimentation à leur type d’activité sportive et à leur entrainement. Ils ont surfé sur internet, leurs collègues ont des idées sur le sujet et les entraineurs en ont aussi. Que manger au juste ?

Fit young woman fighting off fast food

Ouvrages grand public

  • Nutrition du sportif, (Bigard/Guezennec), Elsevier Masso
  • Tous à table, du sédentaire au sportif, (Poulain), éditions Chiron

 

Pour en savoir plus

 

Lexique

(Source : Physiologie de l ‘activité physique, éditions Maloine)

Dépense énergétique  d’une journée 
C’est la somme de l‘énergie dépensée parle métabolisme de repos (60 à 75 %), l ‘activité physique (15 à 30 %) et la digestion des aliments (10 %).

Métabolisme de repos 
L’organisme a besoin d’une certaine quantité d ‘énergie pour entretenir ses fonctions vitales en éveil et durant le sommeil. Il diminue avec l âge. Il est plus élevé chez l’homme que chez la femme. Il est influencé aussi par le climat. Sous les tropiques, le métabolisme de repos est de 5 à 20 % plus élevé qu’en milieu tempéré. Par grand froid il peut doubler voire tripler grâce au frisson et à la production de chaleur par l organisme pour maintenir la température.

 

Les idées reçues qui ont la vie dureFruits for sports.

  • Le sport fait maigrir : OUI, MAIS seulement les sportifs de haut niveau. Il faut une activité physique intense et régulière (plusieurs heures tous les jours) pour espérer perdre du poids sans modifier son alimentation. Le sport d’intensité moyenne ne fait pas maigrir, mais permet de stabiliser le poids après l’amaigrissement. De plus pratiqué plusieurs fois par semaine il contribue à protéger son cœur.
  • On doit manger des pates avant de faire du sport : Oui, ou un autre féculant. Le sucre est notre premier carburant lors de l ‘activité physique. Aussi il est important que l‘alimentation habituelle contiennent une bonne ration de sucre sous forme de féculents telles que les pâtes.
    Et quand on fait un sport de compétition, avant l’épreuve il est bon s‘assurer que le sucre stocké dans le foie et les muscles est présent en quantité suffisante. La consommation de pâtes en quantité importante est un bon moyen d ‘y parvenir.
  • Seul le sport « intense » permet d’obtenir un meilleur état de santé : Non, ce n’est pas ce démontrent les études scientifiques. Pour obtenir des effets bénéfiques pour la santé, il suffit de pratiquer une activité d’intensité moyenne à raison de 150 minutes par semaine soit un peu d’une heure trois fois par semaine. Le sport intense lui nécessite en revanche une surveillance médicale particulière pour éviter la survenue de problèmes de santé.