anti-âge

ALIMENTATION ANTI-ÂGE

 

De qui s‘agit-il ?

  • Des grands parents dynamiques : Monsieur et Madame P,  jeunes (55 et 60 ans) et dynamiques grands  parents d’une tribu recomposée, ont choisi de rester en forme et de lutter contre le vieillissement des tissus par une alimentation adaptée. Que privilégier ?
  • Les enfants s‘inquiètent : Lors de vacances familiales, les enfants d ‘un couple de 70 ans ont cherché à consulté leur médecin car ils se sont aperçus que leurs parents ne mangeaient plus comme avant : ils avaient réduit leur portions et surtout n‘avaient jamais soif. Pour couronner le tout, ils ont un peu maigri ; les enfants ont décidé d ‘intervenir.

seniorinnen schauen auf laptop

Brochures grand public

 

Pour en savoir plus

  • Traité de nutrition de la personne âgée ( Springer-Verlag, France)

 

Lexique

Mécanisme de la soif
La soif signe chez l‘adulte que le corps a besoin d‘eau mais chez la personne âgée, la soif n‘apparaît que le manque d‘eau est très important. Il est donc majeur de leur apprendre à boire sans soif comme on le recommande chez les sportifs.

Sarcopénie ou perte de masse maigre induite par l‘âge
A partir de 30 ans nous perdons de la masse maigre surtout musculaire. La perte est de l’ordre de 3 à 8 % tous les dix ans. Elle augmente avec l’âge et s‘accélère après 60 ans et surtout en cas de maladie d‘ou la nécessité de bien manger des protéines et du sucre.

Antioxydants
Un anti oxydant est un agent qui ralenti ou empêche l‘oxydation d ‘autres composés chimiques. Chez les plantes, les animaux et les humains existent des réactions naturelles d‘oxydation ; elles sont nécessaires à la vie. Au cours de certaines réactions d‘oxydation on assiste à la production de certaines substances dîtes radicaux libres. Ces radicaux libres sont nocifs en particulier pour les membranes cellulaires dont ils accélèrent le vieillissement. Les anti oxydants présents dans de nombreux aliments vont neutraliser l‘action des radicaux libres en les captant.

 

Les idées reçues qui ont la vie dure

  • Quand on vieillit il faut manger moins  : Non, pour garder sa masse musculaire il faut impérativement manger suffisamment et particulièrement de protéines. Il est vrai que de manger beaucoup le soir ne permet pas toujours de bien dormir mais il est nécessaire de manger « utile » ; un peu de protéines c ‘est à dire du jambon ou du poisson ou des œufs, quelques légumes, un laitage et un fruit ou une compote.
  • Il faut toujours commencer le repas avec de la soupe : Non, car si la soupe apporte de l’eau et des légumes souvent elle coupe l’appétit pour le reste du repas. En pratique ? En consommer peu et privilégier le soir des aliments plus riches en nutriments.
  • Manger des fruits et légumes est essentiel : C ‘est vrai ! Et ce tous les jours. Il faut de plus varier les couleurs de ces aliments. En effet, les couleurs sont le témoin de la nature des antioxydants présents dans les légumes et fruits. La variété de leur consommation est nécessaire pour obtenir tous les antioxydants dont nous avons besoin.